Comment bien choisir son Synthétiseur ?


Deprecated: La fonction wp_make_content_images_responsive est obsolète depuis la version 5.5.0 ! Utilisez wp_filter_content_tags() à la place. in /home/site4398/web/www/wp-includes/functions.php on line 5383

Deprecated: La fonction wp_make_content_images_responsive est obsolète depuis la version 5.5.0 ! Utilisez wp_filter_content_tags() à la place. in /home/site4398/web/www/wp-includes/functions.php on line 5383

Le synthétiseur est un instrument jubilatoire et facilement accessible sans avoir de technique particulière. Il en existe plusieurs types, et parmi ces dernier nous allons vous donner quelques astuces pour trouver celui qui vous convient. Pour cela il y a quelques lignes directrices à suivre. Ci-dessous nous vous listons 4 points à garder en tête lorsque vous étudierez la question.

1. Choisissez un synthétiseur qui répond à vos besoins.

Les synthétiseurs varient énormément en termes de qualité sonore, de capacités, de fonctionnalités et de prix. Des sites comme Pro-Synthé donnent des guides détaillés et proposent les meilleurs tarifs pour vous en procurer un. Par exemple, si vous souhaitez apprendre les principes de base des synthétiseurs, vous pouvez opter pour un instrument de type piano synthétiseur doté de capacités d’édition et d’enregistrement complètes, d’un séquenceur et d’un puissant processeur d’effets. Une option abordable pourrait inclure un petit appareil portable avec quelques préréglages et une bonne banque d’effets intégrés. Une option plus complète (et donc plus chère) peut inclure des capacités d’édition et d’enregistrement illimitées en hardware (hors ordinateur), un séquenceur, un large éventail de sons intégrés et un puissant enregistreur multipiste. Par exemple.

2. Décidez quel synthétiseur convient à votre style.

La seconde étape dans le choix d’un synthétiseur consiste à déterminer l’usage que vous souhaitez en faire. Un débutant, par exemple, voudra probablement quelque chose avec moins de fonctions et des menus faciles à naviguer. Un musicien expérimenté choisira probablement quelque chose avec de nombreuses fonctions et des tonnes d’options. Pour vous aider à décider ce dont vous avez besoin dans un synthétiseur, considérez les types de musique que vous voulez jouer. Si vous prévoyez d’enregistrer des voix, par exemple, vous aurez besoin d’un appareil doté d’une fonction édition pour la voix ou les samples. En revanche, si vous prévoyez de jouer uniquement des rythmes électroniques ou de jouer des accords et des lignes de basse, vous aurez besoin d’un synthétiseur avec moins d’effets, moins de fonctions et moins d’options. Dans ce cas particulier, vous pouvez opter pour une boîte à rythme.

3. Choisissez un synthé un qui possède plusieurs sons et fonctionnalités.

Choisir un outil de création musicale qui possède une tonne de sons et de fonctionnalités est un excellent moyen de créer un son unique. La plupart des synthés les plus populaires, comme le Roland RD-700/700NX, le Roland SCR-3000 et le Korg Monotron, disposent de milliers de presets déjà chargés, ce qui vous évite de partir de zéro. Cependant, même si votre outil ne possède pas autant de sons ou de fonctionnalités, il n’y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas y ajouter vos propres sons personnalisés. Si vous débutez, vous pouvez aussi commencer par un synthé bon marché et apprendre à créer vos propres sons, comme le Roland SCR-30 ou le Roland V-Syn.

4. Assurez-vous que le synthé est intuitif et facile à utiliser.

Pour qu’un synthétiseur soit utilisable par quelqu’un de débutant, il doit être intuitif. Vous pouvez trouver des idées parmi les applications déjà disponibles pour les appareils iOS et Android. La marque Native Instruments s’efforce de faciliter la production musicale grâce à ses synthés et logiciels pour les musiciens et les producteurs, notamment des boîtes à rythmes, des kits de synthèse et des pianos numériques. Leurs logiciels peuvent fonctionner sur des ordinateurs (PC ou MAC) sans aucune expérience préalable. Il y a par ailleurs une tonne d’autres options. Arturia, Korg ou Akai proposent des claviers midi et synthétiseurs de quaité à très bons. Vous pouvez ensuite vous procurer des logiciels comme Cubase ou Ableton Live pour utiliser avec.

 

Au final, le plus important c’est que vous ayez une affinité pour l’appareil, car le processus de création musicale est intime et c’est comme cela que vos productions seront réussies !